Maxime Bianchi – Radio SCOOP

Nos mécènes et partenaires du festival se dévoilent pour votre plus grand plaisir. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Que font-ils ?
Interview.

Maxime, vous êtes le responsable promotion chez Radio SCOOP (jeux, partenaires, contrats, évènementiel). Pourriez-vous nous présenter votre entreprise en quelques mots ?

Radio SCOOP est une radio régionale qui s’est créée au début des années 80 à Lyon et qui a développé une proximité auprès de ses auditeurs pour en faire la première radio locale et musicale sur le Rhône et dans les premières places dans les départements dans lesquels elle est diffusée. Maintenant, c’est 13 fréquences et 319 600 auditeurs quotidiens. C’est un site internet très important et des réseaux sociaux très développés, en plus d’une équipe de plus de 60 personnes qui travaillent à temps plein à la radio. C’est un média qui s’est installé et qui s’est développé dans la région pour en devenir une référence auprès de partenaires, d’événements et auditeurs qui nous le rendent bien en écoutant notre radio et en venant à nos événementsAvec ERM: imaginer, fabriquer, personnaliser.

Êtes-vous lyonnais de naissance ?

Non, je suis né à Aix-en-Provence mais je n’y suis resté qu’un an ! Pour moi, je suis donc lyonnais de coeur car je vis à Lyon depuis 27 ans.

Aimez-vous le cinéma ?

Oui, beaucoup mais finalement j’y vais peu. Je dois regarder au minimum un ou deux films par jour en weekend. Mais, je devrais plus prendre le temps d’aller au cinéma.

Vous souvenez-vous du 1e​r​ film que vous ayez vu au cinéma ?

Je pense que cela devait être un Disney. Les premiers sont des Disney et après j’ai des souvenirs de Blockbusters que je suis allé voir seul comme « Harry Potter ».

Votre film préféré ?

Il y en a plusieurs… Celui que j’adore regarder est La Grande évasion avec Steve McQueen, un vieux film des années 60. J’ai aussi Fight Club qui m’a beaucoup marqué en ayant vu le film et lu le livre. Je les ai vus une trentaine de fois… Love Actually est aussi une référence. Je n’ai pas vraiment de typologie de films en particulier. J’ai beaucoup aimé les films d’Hitchcock, notamment La Corde avec les plans séquences. Ce n’est pas le meilleur scénario d’Hitchcock mais la façon de l’avoir tourné est magique. Au final, les seuls films que je ne regarde pas sont les films de genre. C’est important qu’ils existent mais ce n’est pas pour moi.

Êtes-vous mécène depuis le début ?

Oui, présent depuis le début. Radio SCOOP a toujours soutenu le festival et a toujours voulu apporter son aide dans son développement

Pourquoi faire partie de cette aventure LMG?

C’est un évènement qui est important. C’est une thématique peu développée à Lyon aussi. Nous avons le Festival Lumière chaque année mais derrière il y a peu d’événements autour du cinéma organisés à Lyon. C’est dommage car il y a de la demande. Donc c’est important de valoriser cet événement en étant partenaire, en apportant notre aide pour la communication, pour faire découvrir les films et envoyer un bon message pour que le festival aille encore plus loin.

Un souvenir en particulier des précédentes éditions ?

J’ai vu le festival de loin car sur les précédentes éditions, le festival Les Mauvais Gones tombait en même temps que d’autres opérations (Foire de Lyon, showcase Radio SCOOP,…). Mais je me souviens de l’ambiance gangster créée au Selcius qui était vraiment superbe. De plus, l’évènement m’a donné envie de découvrir des films que je ne serais jamais allé voir seul, comme Suburra, dans l’édition 2. Mais au plaisir de venir cette année pour découvrir l’ensemble du festival.

Qui seriez-vous en personnage de gangster ?

Brad Pitt dans le film « Snatch » de Guy Ritchie. Je pourrai aussi dire n’importe lequel des Peaky Blinders.