Marion Dolisy – agence Planète

Nos mécènes et partenaires du festival se dévoilent pour votre plus grand plaisir. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Que font-ils ?
Interview.

Votre entreprise en quelques mots ?

J’ai créé l’agence Planète il y a 8 ans, que je veux être « une agence de communication sérieuse qui ne se prend pas au sérieux ». On se fait appeler « les super-héros » car  chaque jour nous devons faire preuve de créativité bien sûr mais aussi d’agilité et de réactivité, et ce sont de vrais super pouvoirs ! Nos clients sont aussi variés que nos compétences ou leurs besoins : le salon Epoqu’auto, les boulangeries L&G, des magasins U, la CCI et la Métropole, la Mairie du 6, des avocats, des entreprises, des associations aussi.

Lyonnaise de naissance ?

Yes, une pure et dure ! J’ai fait quelques infidélités à ma ville (Paris, Californie…), mais mon cœur est ici, avec toute ma famille.

Aimez-vous le cinéma ?

J’adore ! J’ai même pris ma carte UGC illimitée cette année. J’y vais aussi bien seule qu’accompagnée. Quand les lumières s’éteignent, c’est à chaque fois un voyage qui commence pour moi.

Plutôt films de gangster ou autre style ?

A peu près tous les styles, ce sont souvent les acteurs ou le décor du film qui me motivent à aller le voir.

Film préféré / 1 er film vu au cinéma ?

Je crois que l’un des premiers fut « Peter et Eliott le dragon » et c’est resté longtemps mon préféré. Aujourd’hui je crois que c’est Avatar…je voudrais aller vivre dans leur arbre.

Êtes-vous mécène depuis le début ?

Non mais chaque année je suis venue et je disais à Arnaud en descendant les escaliers « un jour, je rejoindrai la team ». C’est chose faite pour cette 3ème édition avec la création de l’affiche et du conseil en com’.

Pourquoi faire partie de l’aventure LMG ?

Je connais Arnaud depuis qu’on a 15 ans. Rejoindre Les Mauvais Gones n’est donc pas une histoire de business, c’est plutôt l’envie de soutenir l’aventure passionnée d’un ami en lui apportant mon expertise. C’est aussi le plaisir de voir grandir un événement purement lyonnais.

Si vous aviez été un gangster ?

J’aurais plutôt été une femme de gangster.
Elles sont incroyablement courageuses, souvent inconscientes mais tellement amoureuse de leur homme !