Didier Kermarrec – Ozup

Nos mécènes et partenaires du festival se dévoilent pour votre plus grand plaisir. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Que font-ils ?
Interview.

didier_kermarrec

Didier Kermarrec, vous êtes président de la société OZ’UP et vous en assurez le développement. Pourriez-vous nous présenter votre entreprise en quelques mots ?

Mon ADN est le sport et mon terrain de jeu est l’objet publicitaire et le vêtement d’image avec une forte sensibilité pour soutenir le Made in France mais aussi dès que l’occasion se présente le Made in Rhône-Alpes.
Je suis heureux d’accompagner Arnaud dans son festival ! OZ’UP participera à la mise en place de son festival avec mon entreprise et j’aurai le plaisir d’habiller les personnes travaillant pour le festival lors des trois soirées.

Êtes-vous lyonnais de naissance ?

Non, pas du tout ! Je suis breton. Je suis bord de mer et j’espère persuader, un jour, Arnaud, d’aller faire un festival marin.

Aimez-vous le cinéma ?

J’adore le cinéma et je suis un fan des films de gangsters. J’ai été baigné tout jeune, dans les années 70, par les films français d’abord noir et blanc avec Gabin, Montand puis Delon et Bebel… C’est ainsi que les Borsalino/Clan des siciliens ont laissé la place aux grandes productions américaines ( Serpico, French Connexion, Le Parrain, etc…)
C’est donc assez naturellement que j’ai accepté de suivre Arnaud dans sa petite entreprise.

Vous souvenez-vous du premier film que vous êtes allé voir au cinéma ?

Oui, Midnight Express et ça devait être dans les années 70 également. C’est celui qui m’a le plus marqué.

Êtes-vous mécène depuis le début de l’aventure ?

Non, je ne suis pas mécène depuis le début. Juste depuis cette année !

Pourquoi faîtes-vous partie de ce festival ?

Au-delà du thème de gangsters, c’est surtout une histoire d’hommes. J’aime beaucoup Arnaud et j’apprécie ce qu’il fait, ce qu’il communique. Aussi maintenant que j’ai ma société, il m’est plus facile de le soutenir même avec des moyens limités.

Si vous étiez un personnage de film de gangster, qui seriez-vous ?

Si j’étais un personnage de film de gangsters, je serais peut-être Jack Nicholson dans Chinatown ou Al Pacino dans Scarface.