Bertrand Delorme – Sidéo

Nos mécènes et partenaires du festival se dévoilent pour votre plus grand plaisir. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Que font-ils ?
Interview.

Bertrand Delorme, vous êtes le créateur de Sideo, pourriez-vous nous présenter votre entreprise en quelques mots ?

J’ai créé SIDEO il y a 10 ans.  Nous sommes spécialisés dans la sécurité de chantiers (construction de logements collectifs et logements vacants). Avant, nos clients sécurisaient leurs opérations avec du gardiennage humain. Sidéo utilise des systèmes électroniques type détection de mouvement et vidéo ce qui diminue les budgets sécurité avec des résultats meilleurs. Géographiquement, nous couvrons le quart sud est de la France.

Êtes-vous lyonnais de naissance ?

Non,  je suis né à Paris mais j’ai passé la moitié de ma vie à Lyon.

Aimez-vous le cinéma ?

Je ne vais pas au cinéma de manière régulière mais j’ai de très bons souvenirs du cinéma lors de mon adolescence. On avait un vieux cinéma, années 70,  c’était la sortie de samedi, on s’est bien amusés, et évidemment il y a quelques films qui m’ont marqué. C’était des bons moments et grâce à Arnaud j’ai l’occasion de retourner au cinéma.

Le 1er film que vous ayez vu au cinéma ?

C’était pas le premier mais c’est celui qui m’a le plus marqué : Tommy avec Roger Daltrey. Il y a aussi Midnight Express bien évidemment.

Votre film préféré ?

Je dirais Challenge One.

Plutôt film de gangster ou autre typologie ?

Je ne regarde pas par rapport au style de films. Je vais au cinéma pour passer un bon moment. Je n’y vais pas souvent mais j’y vais par rapport au bouche à oreille et pour les acteurs. Je suis assez grand public.

Êtes-vous mécène depuis le début ?

Oui, je suis mécène depuis le début.

Pourquoi faire partie de l’aventure ?  

J’ai rejoint l’aventure car j’aime bien la Team, j’aime bien l’idée et j’aime bien ce qui est novateur. Il y a aussi une personne, Arnaud Thomas, et je suis fidèle. Je pense aussi que le festival va prendre de l’ampleur et qu’il est en train de prendre sa place. Belle équipe, belle idée !

Votre meilleur souvenir sur les deux précédentes éditions ?

La soirée French Connection, soirée de clôture de l’édition 2 du festival.

Si vous étiez un personnage de gangster, qui seriez-vous ?

Jacky Le Mat (il n’est pas acteur mais c’est un vrai gangster), il y a peu de temps on pouvait le croiser entre le Frioul et le Maroc.